Amicale des anciens combattants et victimes de guerre
Section de l’Union Fédérale de Côte d’Or de Montbard

Serge-Benicourt

Président : Bénicourt Serge Tel : 03 80 96 75 90
mail : serge.benicourt@nordnet.fr
Consultez nos actualités en cliquant ici !

groupe01


Composition de la section:

effectif…33 adhérents
Présentation de la ville de Montbard et de son canton :
MONTBARD : nom celtique ” MONS BARDORUM – Séjour des anciens Bardes ” poètes et musicien Gaulois”
MONTBARD : 5 784 habitants. Sous-préfecture du département de la Côte-d’Or.
CANTON : 11 475 habitants _ 28 communes
La ville de Montbard a une diversité d’infrastructures de qualité : un pôle culturel, un pôle social, un pôle éducatif, un pôle sportif, un pôle associatif, un pôle culturel.
Cette dynamique, véritable pouvoir de vie, s’inscrit dans une ville de 6 000 habitants, et qui a conservé son centre historique avec ses toits imbriqués, des ruelles et des ponts qui s’ouvrent sur le pays de l’Auxois.

Historique de la ville :Montbard

Montbard aux 19e Siècle était considérable, très commerciale: commerce de la laine, fil, pain d’épices.
Fabrication : gants en peau de chien, draps, teinturerie, orfèvrerie.
Après la peste de 1347, il ne restait plus assez d’habitants, ce fut la désolation. La population n’était que de 400 habitants.
La butte castrale avec l’ancien château des ducs de Bourgogne et le site industriel, dit “Vallourec“, en contrebas le long du canal sont des marqueurs de Montbard, tant sur le plan historique que nécrologique.

-Les châteaux où naquit ALETH de Montbard, mère de St-Bernard, n’eurent que peu de temps une fonction défensive. Il vit y séjourner Philippe le hardi, Jean sans peur, Philippe le bon et Charles le Téméraire.
-Des personnalités importantes naquirent à Montbard où y vécurent :
BUFFON (1707-1788) intendant au jardin du Roi (muséum), philosophe écrivain, scientifique et maître de forges, né et inhumé à Montbard.
Montbard et le Parc Buffon étaient célèbres dans l’Europe entière, de Jean Jacques ROUSSEAU à CATHERINE II de Russie. Son compatriote DAUBENTON (1716-1800).
Premier Directeur du muséum de Paris et son plus proche collaborateur, eut la même attache à ses terres bourguignonnes.

D’autres personnalités :

Jean BARDIN (1732 – 1809), peintre et dessinateur.
Général JUNOT, Duc d’Abrantes, aide de camp et proche de Napoléon, terminera ses jours à Montbard.
, sculpteur, (1822-1905), né à Montbard fut directeur de l’École Nationale des beaux-arts.
Georges LOYE, né en 1841 dit “Georges de Montbard” caricaturiste
Edme Piot (1828) Sénateur, Président du Conseil Général de Côte-d’Or, mourut en 1909.
Benjamin GUERARD (1797 – 1854) né à Montbard fut membre de l’Académie et directeur de la prestigieuse École des Chartres.
Le grand tournant et la mutation sociale de Montbard furent l’établissement des usines de fonderie par les frères BOUHEY en 1895 (proximité du canal et projets politiques).
En 2010, la ville de Montbard conserve cet équilibre entre une ville traditionnelle, presque à connotation rurale et une ville industrielle.

grand-pereLES FAITS D’ARMES :

Montbard a été le théâtre de plusieurs conflits :
– en 1590, siège de Montbard par le conte de TAVANNE avec 10 000 hommes. Par manque de poudre il fut repoussé.
– en 1871, Montbard et son canton furent occupés par les Prussiens, commandés par le général de ZASTROW.
– Guerre 1914 – 1918
-Guerre 1939 – 1945, la ville de Montbard fut occupée pendant toute la durée de la guerre par les Allemands. Les noyaux de résistance furent très nombreux (sabotages, récupération des armes Parachutées.)
LIBERATION DE MONTBARD : 23 SEPTEMBRE 1945
MORTS POUR LA FRANCE : Ville de Montbard:
– 1914 – 1918 : 105 poillus
– 1939 – 1945 : 35
– guerres coloniales : 12
-résistants fusillés : 6

nous contacter

 

Section suivante